Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Depuis quelques mois, j'ai la chance de recevoir des messages de Maîtres ascensionnés et Guides Spirituels qui nous accompagnent dans notre évolution. Il m'a été demandé de vous les partager. Les voici.

(Si vous souhaitez une canalisation pour vous même, merci de me contacter par mail)

 

 

Message du 30/05/20

« Il est comme étonnant de voir ce déploiement d’énergie, de joie, de mouvement au sortir des cavernes et des grottes, comme si la lumière éblouissait vos yeux habitués à la pénombre pendant tant d’années. Mais le travail est loin de s’arrêter car il y a encore beaucoup d’êtres qui peinent à interroger en eux-mêmes la justesse et la vérité. Il est encore à faire non pas pour convaincre ces personnes qui doutent encore ou qui craignent un courroux des institutions. Il est de votre devoir de montrer l’exemple et de ne craindre de nommer ce qui est juste et bon pour vous. Il est attendu que vous puissiez nommer votre réalité, vos comportements au service de la planète et non du gaspillage et des industries. Il est temps d’être solidaires des petits commerçants et non des mastodontes qui continuent à ravager et stériliser leur environnement. Il est à chacun d’entre vous de voir comment vous pouvez tisser des liens en présence ou à distance d’intentions d’amour, de solidarité, d’union, de collaboration. Regardez autour de vous, il se trouve sans doute des personnes à écouter, entendre, accompagner, aider, soutenir, juste avec qui être là sans autre intention que d’être entre des êtres humains riches d’amour et de tendresse. Il est important de continuer à protéger les enfants qui sont les premières victimes des mauvaises intentions des tentacules noires de l’emprise et de l’oppression par la peur et par la répression. Les enfants sont également les pionniers du monde en transformation car leurs connexions sont fortes. Protégez vos enfants des ondes et autres pollutions énergétiques car ils sont comme des canaux ouverts à l’amour, au chant des anges et des cloches de la joie. Ils viennent pour vous aider à ré-enchanter le monde car la magie s’est rendue discrètes ces derniers siècles, alors qu’elle s’impatiente pour resurgir pour alléger et remettre la joie et la fête dans votre vie de chaque jour. Nous vous invitons à célébrer le vivant et le printemps foisonnant. Nous vous invitons à vous retrouver et à rendre grâce à la liberté retrouvée, liberté que vous n’avez jamais perdue pour peu que vous ayez pu revenir en vous pour la sentir et l’honorer en dedans de vous. Il est temps de vous redresser fièrement sur vos jambes, cœur ouvert et main tendue afin que les voisins, les amis, les indigents et les généreux fassent une grande ronde d’amour qui rayonne sur toute l’humanité et sur toute votre belle planète. Nous sommes toujours présents et vous envoyons des ondes de paix et de tranquillité. Nous avons parlé. »

 

 

Message du 22/05/20

« Il est des temps, des temporisations comme ce qui se passe en ces heures présentes pour prendre un bref repos, un souffle, un relâchement. Prendre un temps d’arrêt et de recul pour mesurer avec plus de largeur et de discernement la situation. Il est ce temps de pause indispensable pour sentir à nouveau ce qui est juste pour vous dans la dimension de la justesse et de l’alignement. Il est ce temps, ces jours pour procéder à une descente en vous-même afin de vérifier cet alignement comme chaque brique s’emboîte parfaitement l’une avec l’autre pour construire un édifice solide et souple à la fois. Solide dans sa base et dans les valeurs qui la fondent et souple dans ses actions et dans ses ajustements à ce qui est de l’autre, de l’extérieur. Nous vous invitons à nouveau au discernement et à procéder à des réglages sans jamais vous départir de votre vivant, de votre cœur, de votre amour, de votre détermination, de votre puissance. Saisissez ces heures pour relâcher les tensions et profiter de la profusion que la nature offre à vos regards. Si vous êtes en ville, nous vous invitons à sortir pour regarder comme la nature s’est régalée d’air pur et d’absence de bruit pour nous révéler couleurs, parfums, formes diverses et variées qui vont vous émerveiller et vous faire vibrer pour peu que vous lui laissiez la possibilité de le faire. Cette pause n’est qu’un temps pour reprendre force et courage et vérifier votre ténacité et votre engagement pour vous-même et pour le monde qui est en train de changer. Ce monde qui s’ébroue pour se débarrasser des vieilles peaux collantes et gangrenées qui s’accrochent et qui vont encore s’accrocher fermement. C’est sous ces haillons sales et malodorants de mauvaises intentions et de pouvoir sur autrui, sous différentes formes, que vous pouvez vous glisser et y déposer des graines d’amour, des parfums de douceur et des intentions de paix et de respect. C’est sous vos propres peaux mortes qui vous grattent encore que vous pouvez apporter un baume d’apaisement dans vos méditations, vos promenades, vos partages et vos sourires afin qu’elles se détachent sans douleur ou le moins possible. Faites le tri de ce qui est important et superflu tout en restant indulgent à entendre vos besoins et vos envies. Rien n’est condamnable pour peu que les choix soient faits en conscience et dans la justesse de vous-même et de votre environnement. Reprenez force et courage et cesser d’avoir peur car cette dernière ne fait que vous affaiblir, non pas qu’au virus, mais également face à l’empoisonnement mental qui vous enferme et vous immobilise. La seule certitude, c’est que vous êtes responsable de votre vie et que vos actions entrainent d’autres actions. Si la source de ces mouvements est l’amour, alors votre rayonnement vous nourrira comme il nourrira votre entourage et soutiendra votre déploiement. Si c’et la peur, vous vous rétrécirez et finirez par disparaître. Nous insistons une fois encore, votre discernement fera la différence. Allez, vous vous aimons et vous soutenons. »

 

 

Message du 14/05/20

« Si vous saviez ce qui se trame de joyeux par ici pour vous en termes de projet de vie future, vous n’auriez plus de doutes que vous êtes sur le point d’accoucher d’un monde différent. Tout en conservant des similitudes liées à votre nature humaine, mais modifiant le cadre de votre vie, de vos projets, de vos œuvres. Il est toujours demandé de vous inviter à davantage de discernement et de prudence des discours divers et variés sur tel ou tel point. Mettez-vous à l’écoute de vos sensations. Et ce qui ouvre votre cœur sera alors de la justesse et ce qui serre votre plexus ne sera pas bon pour vous. Allez visiter dans votre ventre car c’est le domaine qui est activé par la peur. La peur est une compagne de l’humanité en tant qu’invitation à la prudence et non au figement, car vous n’êtes pas des animaux pour réagir avec un instinct primitif. Vous êtes des êtres de conscience et d’amour et vous avez la possibilité de réfuter ce que d’aucuns veulent encore vous faire avaler dans les tentatives malheureuses et parfois violentes de conserver encore un semblant de pouvoir. Vous êtes les seuls dépositaires de votre pouvoir personnel de vos choix et de vos désirs. Si vous avancez à visage couvert pour rester libre, soit, si vous avancez à visage découvert pour rester libre, soit, vous avez la seule responsabilité de votre propre justesse qui trouve son ancrage et son alignement dans vos cellules. Vos cellules sont vivantes et sont la vie, elles savent ce qu’il convient de prendre comme chemin. Ne craignez ni la perte, ni la mort qui font partie de la vie. L’occident a oublié le processus de la transformation et de la transmutation. C’est ce qui est en train de se produire actuellement, une transmutation car la conscience est éclairée, la lumière est allumée. Ne craignez pas l’obscurité, portez le flambeau de vos valeurs. Ne souscrivez pas aux faux discours de la sécurité. Personne au monde ne peut vous garantir ni sécurité totale ni certitude. La vie n’est pas cela. La sécurité s’installe au creux de soi, dans son cœur et dans son ventre lorsque l’on s’aligne sur qui nous sommes réellement et non plus le jouet de vieilles névroses et autres projections des autres sur vous-mêmes. Portez votre flambeau haut et avancez sur votre propre chemin Votre détermination à être vous-même sera la voie de votre liberté. Allez, nous avons parlé. »

 

 

Message du 10/05/20

« Les fruits pourris sont en train de tomber de l’arbre et leurs graines sont stériles. Mais ils vont encore empuantir votre atmosphère pendant quelques temps, le temps que des vents soufflent et que les éléments nettoient et purifient cette putréfaction. La Terre va œuvrer pour se départir de ce qui l’encombre et la salie, aussi, prenez soin de vous mettre à l’abri des pluies et vents forts qui viennent faire ce grand ménage. Les temps sont venus pour cette étape qui peut être secouante pour certains qui craignent pour leur avenir. Soyez dans la justesse de votre cœur, dans la paix et dans l’amour. Seule la crainte peut engendrer des effets nocifs. L’amour fait glisser sur vous les discours manipulatoires et absconds. Cesser de croire tout ce que l’on vous raconte qui enferme votre pensée et créent des tensions. La vie est plus forte et plus riche et plus colorée que ce qui tente de la ternir par des produits, vaccins et autres empoisonnement mentaux. Vous êtes bien plus forts que cela pour croire à ces fausses informations. Retirez-vous en méditation et sentez combien ce qui vibre en dedans et en dessous de vous est bien plus puissant, bien plus vivant que ces paroles et autres manipulations médiatisées qui ne sont que des courants d’air que vous avez le pouvoir de chasser de la main ou fermer les fenêtres. Rendez-vous étanches à la peur et ouverts à l’amour, à la paix, à la compassion et à la sollicitude. Echangez, riez, dansez, la bonne humeur est une graine gratuite et très prolifique pour peu qu’elle trouve terreau prêt à être ensemencé. La joie est contagieuse et la gratitude une des plus puissantes énergies transformatrices. Le monde a besoin de votre cœur, de votre amour, de votre joie, de vos regards émerveillés, de votre respiration qui s’apaise, de vos sourires, de vos repos, de vos œuvres, de vos étreintes, de vos parfums, de vos larmes de transmutation. La transmutation est en cours, vous en êtes les artisans et nous vous y aidons. Restez attentifs aux vibrations douces et protégez-vous de tout ce qui peut altérer votre état de paix, que cela provienne du dehors ou du dedans. Allez, nous vous aimons et vous soutenons. »

 

 

Message du 7/05/20

« Le cap est franchi, le saut est effectué, sur les plans énergétiques et lumineux de la Conscience Terrestre et de plus haut. La porte a été passée et cette Lune particulière en marque un pas important. Il est cependant le temps de la vigilance car le monde de demain qui arrive maintenant va avoir besoin de vous, de vos énergies, de vos vœux, de vos prières, de vos actes pour pouvoir se réaliser peu à peu dans la manière, si la Jérusalem Céleste est au-dessus de vos têtes, la Terre est encore en attente que vous en posiez les premières pierres, de voir les édifices cristallins de ce que vos mains vont construire à partir de vos cœurs pleins d’amour. Cesser d’écouter les fausses informations. Revenez dans vos cœurs et faites taire les doutes qui n’ont aucune existence que celle que vous leur conférez. Cessez d’alimenter les fausses croyances et les trainées de peurs. Le monde qui émerge est un monde d’amour. Mais ceux qui en sont dépourvu ne se laissent pas faire. Ils viennent comme éprouver votre ténacité, votre volonté, votre désir de vraiment œuvrer pour un monde plus harmonieux. Sachez que certains s’enrichissent sur votre dos courbé de peur et d’injonctions paradoxales. Votre discernement est mis à rude épreuve et il est le seul, celui provenant de votre cœur à écouter. Aujourd’hui, en ce jour particulier ou la Lune est à son apogée où les deux piliers énergétiques  sont au plus fort, ou les ponts se rejoignent entre les traditions, il est à vous placer sous ces flux de Lumière et d’Amour, de vous baigner et d’en nourrir chacune de vos cellules, de laisser vibrer vos cristaux au rythme de ces cristaux géants qui sont activés en dessous dans la Terre et créent comme un champ vibratoire unique et puissant qui va vous aider à ôter des couches grises et denses qui vous appuient et vous maintiennent englués dans le matérialisme et la passivité. Mettez-vous à l’unissons de ces vibrations lentes et profondes, lancinantes qui vont vous aider à élever la vôtre pour vous permettre de vous redresser et d’avancer tête haute et cœur ouvert vers ce qui est important pour vous et votre âme. Prenez quelques minutes aujourd’hui, pour vous poser, respirer et laisser votre être être parcouru par ce champ. Que vous le perceviez ou non, il est réel. Actif pour les heures et quelques jours à venir. Comme une main qui vous soutient, il vous permet de franchir une nouvelle marche dans l’escalier de la conscience. Laissez-vous porter en vous mettant en résonnance. Nous avons parlé. »

 

 

Message du 3/05/20

« A chaque grand changement, à chaque obstacle il y a ce souffle retenu, cette hésitation, ce doute qui nous immobilise et peut nous faire reposer le pied et reculer, tant le pas semble trop difficile à faire. D’autres savent que c’est chaque petit geste qui fait que la montagne se gravit et que la foi vraie peut soutenir chacun des pas au-dessus de l’abîme du doute et de la peur du lendemain. Vous êtes à cet instant, à l’aube de sortir à nouveau sous le soleil et sentir la fraicheur de l’air, à hésiter sur le seuil de votre mouvement par crainte que dehors les choses aient changé ou pas. Les choses ne peuvent changer sans vous, sans que dans le secret de vos cœurs, vous ne cultiviez en secret vos envies et ne rencontriez vos besoins réels et non névrotiques. Alors que vous retenez ce souffle dans une apnée qui vous permet la concentration, l’appui et l’impulsion pour avancer, c’est juste l’étape nécessaire qui précède l’audace, l’audace de vivre et de construire le monde plein de couleur et d’amour qui se prépare pour vous. Vous n’êtes plus les enfants qui attendent de parents qu’ils décident pour eux et leur apportent ou pas ce qui paraît être bon pour vous. Vous êtes des adultes responsables de vos vies, de vos choix et votre discernement et ce qui va présider à vos choix dans la justesse de vos cœurs et de vos âmes et non dans la complaisance à des désirs inventés par les puissants pour mieux vous assujettir. Nous l’avons dit, il ne s’agit pas de revenir en arrière et la technologie a son utilité pour peu que vous en conserviez la main dessus et qu’elle ne prenne pas le pouvoir sur vos pensées et sur vos décisions. La justesse est de mis et ne s’aligne que si vous êtes en vous, dans vos cœurs et la tendresse pour vous-mêmes, vos failles, vos craintes, vos hésitations et votre vulnérabilité. Tout ceci reste l’apanage des adultes que vous êtes, vous ne pouvez devenir des machines au service de l’aveuglement de ceux qui vous font aller dans telle ou telle direction comme du bétail qui sera conduit inexorablement à l’abattoir, celui qui détruit la magie, l’émerveillement, les couleurs, les parfums, les diversités, les richesses et les ressources que chacun de vous est pour ce monde et que cette planète est pour vous. Relevez la tête, oser retenir votre souffle pour faire ce pas suivant qui n’est qu’oser vivre un monde meilleur et poser la première pierre pour le construire main dans la main avec les jeunes qui en ont terriblement soif qu’ils chercheront par tous les moyens, y compris par la destruction d’y parvenir. La solidarité et la coopération sont de mise. Les jeunes et les enfants sont inspirés. Ecoutez-les, ils parlent depuis leur cœur et vous disent juste de vous arrêter, de sentir et de laisser le souffle de la paix détendre vos crispations. C’est dans la détente que ce pas se fait, non dans l’obligation ni la volonté. Et nous sommes là, sous chacun de vos pas, vous pouvez vous appuyer sur nous, sur notre amour et notre soutien. Allez en paix, mais allez. Nous avons parlé. »

 

 

Message du 27/04/20

« Tant d’amour et de bienveillance qui se déploie dans de multiples foyers que nous sommes touchés et émus de vos efforts. Il reste à faire, mais vous êtes si assidus que les frémissements de vos méditations et actions vont se faire sentir. Vous êtes dans les méandres de vos affres et autres craintes, le monde et son état vous invitent à continuer à prendre soin de vous, panser, apaiser vos propres craintes et blessures. Les lumières qui s’allument ici et là dans le monde sont à entretenir et votre ténacité est mise à l’épreuve. Plus vous œuvrez pour ce changement de paradigme, plus l’autre côté lutte comme un bras de fer et comme dernières oripeaux de survie. C’est pourquoi le travail est loin d’être achevé. Si les puissances destructrices sont aussi actives c’est parce qu’elle se sentent menacées dans leur tréfonds et que vos efforts et votre amour doivent sans cesse être soutenus et entretenus. Revenez régulièrement en méditation, dans votre cœur, dans vos cellules, dans votre souffle pour aérer ce qui est à nouveau obscurci et mis en doute par les actualités qui impactent votre sérénité et votre cristal intérieur. Revenez en vous, respirez et laisser les chemins lumineux qui viennent de votre cœur, suivre les courants, se déployer à travers vos bras, vos mains et envelopper les êtres qui vous sont proches et les autres dont vous ignorez jusqu’à la moindre existence. Ces individus privés de lumière et de conscience sont vivants donc susceptibles d’être touchés à distance par les puissants émetteurs que vous êtes. Vous continuez à alimenter la trame du monde et comme une toile d’araignée, les vibrations que vous prodiguez vont se répercuter via de nombreux fils invisibles jusqu’au moindre être humain. Car il fait lui-même partie de cette grande trame universelle, ce champ d’amour et d’énergie dont nous sommes tous issus, tous faits et tous artisans. Il est temps, même et surtout si vous êtes fatigués d’augmenter la puissance et la durée de vos émissions d’amour. A commencer par l’intérieur de vous-même. Aimez vos noirceurs, vos erreurs, vos égarements, vos fautes et vos crimes, apportez-vous compassion et pardons. C’est ainsi que vous pouvez répandre ces émanations de compassion et de résilience par effet ricochet de plus en plus loin autour de vous. Vous êtes à la juste place où vous devez être et toute action en ce sens de votre part contribue à l’édification du nouveau monde. Merci de soutenir l’effort et sachez que vous êtes nombreux et jamais, jamais seuls à vous atteler à ce grandiose ouvrage. Nous vous soutenons et vous aimons. Nous avons parlé. » 

 

 

Message du 23/04/20

« C’est une grande attention que nous vous demandons ici et maintenant, les temps sont comme suspendus entre le glaive et la balance, entre l’amour et la noirceur de nombres de cœur emplis de peurs et de désarroi. Si le sort est par-delà l’espace et le temps déjà décidé, il convient que vous puissiez en vous faire pencher l’amour en en emplir votre cœur et vos mains et vos actions. Les temps sont comme en attente que vous fassiez vos pas sur le chemin de la lumière et de la rédemption, car celle-ci ne peut être accordée que par vous-même. C’est le temps d’u pardon à soi-même de ses erreurs, de ses égarements et autres mauvaise décisions lourdes de conséquences. Il est temps de donner de l’amour à ces parties de vous qui étaient dans l’ignorance, l’obscurité, le mal être et de les chérir car ce sont celles qui ont le plus grand besoin de votre attention pour que vous puissiez en être libérés. Elles sont encore comme des chaînes à vos pieds et vous tireront en arrière jusqu’à ce que vous vous penchiez, jusqu’à Terre et que vous prêtiez une oreille attentive et pleine de tendresses à ces murmures, ses chuchotements, ses cris. Oui, il est temps, en ce moment de vous adresser à ces petites étincelles d’enfances qui n’arrivent pas à briller et à donner le meilleur d’elles-mêmes car on les a étouffées, brimées, brisées, altérées, frappées, écrabouillées. Il est temps de les réhabiliter, de leur faire de la place dans l’amour et non dans la prise de pouvoir qu’elles exercent dans l’ombre depuis lors. Il est temps de les prendre dans vos bras et de les consoler. Vous seuls pouvez prendre soin de leurs besoins car vous seuls savez exactement comment les aimer, de quelle façon les nourrir sans vous laisser plus avant extorquer par leurs appétits féroces et insatiables. Ce sont vos démons intérieurs qui vous portent à la guerre, au conflit, au combat à la mésentente. Ces démons sont de petits orphelins de vous-même. Il s’agit de les nourrir et d’en prendre soin. Maintenant est le temps pour cela. Ce travail titanesque n’est pas à achever dans les prochains temps. Il est à amorcer, poursuivre, et ne plus l’oublier. Vous ne pourrez vous guérir pleinement en un éclat de seconde, il nous suffit de votre attention bienveillante, votre intention authentique. Si une fraction des individus [si une petite partie de chacun] se penche sur sa blessure, l’humanité va pouvoir franchir ce bon dans plus de douceur qu’elle ne l’imagine. D’aucuns ne pourront effectuer ce travail en cette période, point ne leur est demandé de se forcer, le temps est différent pour chaque être de lumière incarné ici. Parfois l’obscurité entoure d’une épaisseur plus large que d’autres. Nous l’avons dit, d’autres passages seront possibles. Mais il appartient à cette parcelle de conscience éveillée d’écouter le message et d’en prendre note. Votre ouverture et votre présence à ces parties encore ensanglantées de vous-même vous fera faire un pas grand sur le chemin de la lumière et de l’amour. C’est notre accord depuis toujours et c’est que nous vous voyons faire avec âpreté et ténacité chaque jour. Nous vous aimons pour cela et pour qui vous êtes dans votre engagement à devenir vous-même pleinement. Allez en paix aujourd’hui. »

 

 

Message du 16/04/20

« Les couleurs sont en train de changer et des pastels se dessinent dans l’obscurité qui s’éloigne très progressivement. Les ténèbres dans les cœurs sont en voie de dissipation, mais l’équilibre est fragile à trouver en dedans de chacun. Il demande effort et constance et une ténacité nouvelle car il y a une accroche à trouver dans une dimension plus grande pour tenir la barre et se laisser traverser. Le milieu du gué est l’étape actuelle et plus de retour en arrière n’est possible. L’autre rive n’est pas encore visible car les rideaux ne sont pas encore levés. Il n’est point de mystères qu’ils ne soient encore à découvrir que ceux dont d’aucuns ne peut oser imaginer les formes et les contours. Des dimensions s’écroulent et se déchirent et vous aurez à ramasser et à poursuivre la transmutation. Car il s’agit de transmutation, la nature des êtres et la nature des vibrations s’élève, et le nuage cache, comme un brouillard ce qui émergera. C’est en dedans de vos cœurs que se trouve la clé qui vous permettra de lever de nouveaux coins de voiles lorsque ceux-ci seront prêts à s’offrir à vos regards. Pour certains, les temps s’étirent et la patience s’étiole, pourtant il est important de tendre la main aux plus lents et de poursuivre sans relâche la marche en cours. Chacun dispose d’un rythme différent et les plus rapides, les plus éclairés sont justement en tête pour aider les autres à traverser et tenir la lanterne pour sortir de l’obscurité. Machines et autres technologies vont être mises à l’épreuve, mais comme nous l’avions annoncé, il n’est point de retour possible en des temps anciens où ne progrès n’était pas encore advenu. Néanmoins, des choix devront être faits des priorités établies pour que des équilibres se trouvent entre les différentes populations. Les dispositions sont prises par devers nous pour faciliter le passage et ceux plus pourvus doivent secours aux plus démunis. Il n’est point d’aide possible sans cœur ouvert et c’est cette disposition qu’il convient de poursuivre encore et encore. Cœurs ouverts et mains tendues. Il n’est pas nécessaire de donner toujours argent et autres monnaies, les attentions, les regards, les paroles sont des baumes bien plus efficaces pour élargir les sourires et alléger les peines. Chacun peut œuvrer à la façon dont il lui est propre et l’honore, dans la joie et la fluidité. Point de forçage, soyez à l’écoute de la vibration qui sonne juste pour vous dans cette entraide planétaire qui s’annonce. Les mondes parallèles semble se syntoniser maintenant pour que la voie qui s’amorce soit celle de la justesse et de la tendresse infinie pour l’humanité. Vous êtes sur ce cap et le pas que vous franchissez est celui qui vous est attendu depuis l’amorce du grand retournement dans le siècle dernier. Comme toute construction, il est des tris à effectuer afin de ne conserver que les matériaux nobles et solides et laisser de côté les effritements et autres sables mouvants, incertitudes et espaces obscurs. Vous êtes magnifiques dans vos ouvrages respectifs et même si vous tâtonnez pour nombre d’entre vous, sachez qu’autour de vous vous pouvez trouver des aides, des guides, des personnes patientes et compétentes pour vous accompagner, qui que vous soyez, où que vous soyez. Il est important pour nous de vous rappeler que vous réalisez vraiment un immense projet conçu bien avant la naissance de cette civilisation précise et que vous contribuez, chacun à votre mesure à ce mouvement irrépressible de l’évolution de l’humanité vers de nouveaux plans. Soyez courageux, il reste des réalisations en cours à poursuivre. Garder la joie dans vos cœurs et dans vos regards.  Bienveillance et douceur envers vous tous. Nous avons parlé. »

 

 

Message du dimanche de Pâque 12/04/20

« En ce jour béni tout s’arrête, tous se posent dans le creux de leur cœur, dans le secret de l’alcôve de leur âme et sont invités à s’interroger. Quel mouvement faire, quel agir ou non agir peut s’amorcer ici et maintenant aujourd’hui à l’aube d’un monde nouveau. S’interroger sur le sens et la direction qui est à prendre pour chacun d’entre nous. Quel choix pour œuvrer dans la vérité de soi et de son être. Quelles blessures à réparer enfin et sans craindre d’en être happé. Quelles croyances sont obsolètes qu’elles nous ont conduit dans nos ombres et nos larmes. Quelles images colorées nous voulons devant nos yeux et pour cette Terre. Nous avons à prendre une décision aujourd’hui, une décision d’œuvrer d’abord pour vous, non pas dans nos égocentrismes nourris par la crainte, mais dans notre propre vibration, dans l’alliance du cœur et de l’âme. Il est temps que les âmes brillantes et irisées reprennent leur place dans notre cœur et qu’elles éclairent les sombres recoins blessés et maltraités. Notre âme qui est le flambeau de notre vie, notre but ici-bas et qui va éclairer à la fois notre chemin et notre environnement. Quel projet pour soi dans la justesse et dans la douceur. Quel projet pour le monde dans l’action et la non complaisance. Quel projet auprès des siens de respect et d’altérité. Ici c’est le moment de bascule, le point attendu entre différentes époques. Point de brutalité dans l’espace extérieur, pas de tsunami ni de tremblement de terre, c’est dans chaque être, chaque cœur, chaque cellule, dans son intimité propre, au creux de cet espace si ténu et si grand que chacun, chacune est invité à prendre place pour laisser s’enfler les vibrations d’amour et de présence. Prenez l’engagement aujourd’hui de vous retirer dans votre grotte, dans votre souterrain en apportant votre petite bougie pour réfléchir sur qui vous êtes, vos actes et la vie que vous voulez vraiment pour vous-même car cela commence ainsi et la vie que vous voulez voir dans le monde. Ne soyez pas trop idéaliste, le monde a besoin des vibrations denses pour vous aider à discerner. Si le discernement n’est point permis par absence de choix, vous ne pourrez avancer sur votre chemin d’évolution. C’est parce qu’il y a l’ombre que la lumière porte le sens d’éclairer. C’est parce qu’il y a la matière que l’esprit trouve le sens de l’habiter pour la mouvoir et la transmuter. C’est parce qu’il y a la dualité qu’un jour nous expérimenterons l’unité. Ce temps n’est pas venu. Le temps est de choisir la grâce et la joie ou la peur et l’obscurité. Dans chaque geste, chaque mouvement, nous invitons à clarifier ce qui fait sens. Vous êtes tous liés et chacun œuvre tant pour son compte que pour le monde. Comme chaque cellule pourvue d’une mission unique et singulière travaille de concert avec sa voisine, au service d’un organisme plus grand. Votre place est prévue depuis de longues époques. Il est temps de l’occuper avec sérénité et engagement. En ce jour béni, recevez notre amour, notre soutien, nos énergie vous baignent et vous portent. Quels que soient vos choix, vous serez soutenus pour peu qu’ils soient au service de votre être, de l’amour et non de la peur. Agissez en votre nom propre. Chaque flambeau allumé de votre essence se joignant aux autres et le monde baignera dans plus de clarté. Nous, avons parlé. »

 

 

Message du 29/03/20

« C’est maintenant l’aube d’une nouvelle vie, d’une nouvelle génération, de nouvelles couleurs et de nouveaux préparatifs sont en cours dans des dimensions que vous ne pouvez percevoir, les guerres qui sont en cours vont être envisagées à disparaître dans des prochains temps, cependant à l’heure d’aujourd’hui, dans la paix de vos cœurs vous devez vous installer. Les temps en bouleversement seront plus faciles pour certains car la lumière reste voilée un moment pour d’autres. Vous devez lever les yeux et regarder comme les étoles sont toujours là, présentes et veillent sur chacun d’entre vous. S’il est difficile de vivre la période actuelle, vous pouvez renégocier avec vos proches de la douceur, de la temporisation, des espaces d’intimité car le temps est demandé de revenir à votre source intérieure et de regarder avec amour et sincérité ce que vous souhaitez vivre à partir de demain. Demain qui commence aujourd’hui car c’est dans les vibrations de vos envies et désirs que vont se créer les formes de demain. Les formes que vous voulez au service de la lumière, de l’amour, de la conscience, de la solidarité humaine. Si vous êtes dans cette présence à cette écologie intérieure, l’écologie extérieure sera davantage respectée. La Planète qui vous porte, vous soutient, vous nourrit peut tout à fait vivre sans vous, or, Elle n’en a pas envie, sa mission est de vous abriter et de vous soutenir comme une grande mère, un support pour votre propre évolution. Honorez-la de douces pensées et pas seulement de vos malheurs. Honorez-la de vos projets, de vos amours, de vos envies, de vos partages, de vos joies, comme de graines que vous semez à chaque fois, vibratoirement et dont elle, dans sa générosité, va faire pousser les fleurs et les arbres. Sachez que c’est chacun d’entre vous qui est un être précieux et qui contribue à sa manière, du fond de son cœur et au travers ses mains et ses paroles qui allez contribuer à changer le sort funeste que d’aucun imagine ou projette. Ce n’est pas le plan. L’abondance est à la portée de ceux qui œuvrent réellement dans leur espace intime à souhaiter l’harmonie, la santé, le réconfort, la joie. En chacun réside en son cœur une parcelle, une flamme, une lumière même si la nuit profonde entoure tel cœur meurtri ou blessé. Chacun donne abri à une flamme qu’il convient aujourd’hui d’alimenter pour que le feu devienne lumière d’amour et de regards doux sur les autres. Rejoignez ceux qui vous sont chers par le cœur et l’esprit, adressez vos pensées de soin et d’encouragement aux faibles et à ceux qui œuvrent quelle que soit la forme, ce sera votre contribution pour l’avènement du temps nouveau qui, comme le soleil se lève, se profile à notre horizon proche. Gardez la foi dans vos cœurs, connectez-vous à plus grand que vous, à une conscience qui vous dépasse, vous aime et vous soutien. Nous vous aimons. »

 

 

Message du 19/03/20 (1ère canalisation)

« Aujourd’hui le temps sont proches du grand renversement, ce n’est pas un bouleversement destructeur, point de tsunami ou autre tremblement de terre, c’est un tremblement de conscience, un renversement des fausses valeurs qui ont favorisé le progrès mais aussi les fractures et le désespoir des simples. Aujourd’hui, vous ne pouvez vous accrocher au bastingage, le renversement comme celui d’un paquebot est irréversible, il n’y a que à se laisser porter en allant au fond des abysses intérieurs, des abysses où tout au fond se trouve une autre lumière très différente de vos éblouissants projecteurs clinquant de modernité, succès et succédanés. La lumière des profondeurs se dévoile peu à peu au cours de votre descente en vous-même. Cessez de vous accrocher, tout va bien. Il n’y a qu’à se laisser descendre tranquillement. Nous chuchotons à vos oreilles depuis de nombreuses années et maintenant que les consciences et les cœurs s’ouvrent de force par la force de nature qui reprend les rennes, vous pouvez entendre que tout cela n’est pas vain, que vous avez une mission qui vous a été attribuée de vous occuper de vous, de votre âme et non de votre personnalité faible et apeurée. Votre âme est plus forte, vos corps sont vos instruments de vibration de vos âmes qui pleurent de n’être accueillies par vous-même. Nous chuchotons des messages d’amour et d’espoir à vos oreilles engourdies, il est temps que nous devions crier plus fort pour que la Voix puisse passer les barrières du coton de votre mental. C’est le moment, même à distance, de vous rapprocher, de vous écouter en dedans et autour de vous. Chacun est précieux et contribue au miracle de la Vie en apportant sa pierre à l’édifice d’un grand œuvre que d’aucun ne peuvent imaginer. Nous sommes près de vous, à vous soutenir, vous porter, vous mettre le pied à l’étrier pour qu’enfin votre propre lumière puisse se déployer et donner ce que vous avez de meilleur. Vous. Vous. Vous. Être unique, singulier qui n’a jamais existé ainsi et n’existera plus jamais ainsi après vous. Il est temps de réhabiliter l’être magnifique que vous êtes, que ce soit par petites touches ou par de grands actes, pas pour vous, mais pour le monde. Vous êtes merveilleux, nous vous aimons. » 

Partager cette page

Repost0
Published by Carlotta Munier